Mark Cuban sur Kristaps Porzingis : « C’est une licorne et il fait de plus en plus de choses d’une licorne »

1 mois avant 33

Sous le feu des critiques après la défaite en playoffs face aux Clippers, Kristaps Porzingis avait été soutenu par Mark Cuban, même s’il se murmurait qu’en coulisses un trade n’était pas à écarter. Récemment le proprio des Mavs a balayé cette idée qu’il était sur le départ.

« Ce n’est pas vrai, » déclare Mark Cuban. Pourquoi est-ce que je ferais ça ? Ce genre de trade, au final vous finissez pas être moins bons. Quand vous transférez une superstar, vous n’en sortez jamais gagnant. C’est une licorne et il fait de plus en plus de choses qu’une licorne fait. »

Le début de saison du Letton est satisfaisant, même si les Mavs piétinent récemment, notamment depuis la blessure de Luka Doncic. KP tourne à 20.5 points à 45.6% dont 32.9% à 3-pts, 8.1 rebonds, 2 passes, 1.5 contre et 1 interception, et si on peut attendre plus de régularité de sa part, il semble en bonne voie. La clé pour Cuban c’est qu’il a confiance.

« Sa confiance grandit avec la façon dont il s’intègre dans l’équipe, comment il est utilisé, la marge de manœuvre dont il dispose, » déclare Mark Cuban. « Mais comme je l’ai dit, les gamins d’aujourd’hui sont différents et vous devez interagir avec eux différemment. Ils vont faire des erreurs, mais ils apprendront et grandiront, comme tous nos joueurs. KP a une approche qui lui permet de prendre confiance, et vous le voyez. Quand les gars ont confiance et qu’ils sentent qu’ils peuvent être eux-mêmes, ils jouent plus dur. Lorsque KP a admis qu’il n’avait plus de jambes l’autre soir, c’est un grand pas pour tout joueur, et encore plus pour KP. Il a dit : « Vous savez quoi, j’assume l’entière responsabilité ». Encore une fois, je pense que J-Kidd mérite une grande partie de ce crédit. C’est une licorne et il fait de plus en plus de choses d’une licorne. Je pense qu’il est à l’aise et que ce confort lui permet de jouer à un niveau All-Star. »

Puis pour l’instant il n’est pas trop embêté par les blessures qui lui ont gâché ces dernières saisons.

« C’est dur pour tout le monde. Il n’y a personne qui se blesse et qui n’a pas ça dans un coin de sa tête. Peu importe le sport que vous pratiquez. Si vous avez été blessé et que vous sentez que quelque chose vous fait un peu mal, vous vous demandez si vous êtes encore blessé. Quand vous jouez en NBA, où les joueurs sont si rapides, si athlétiques et si physiques, vous devez simplement vous en accommoder, et je pense que KP a prouvé, match après match, qu’il s’en est accommodé. Je pense que KP peut être encore meilleur. »

Le succès du letton dépend aussi de son alchimie avec Luka Doncic, en progrès. Cuban la qualifie même « d’excellente, avec des dynamiques sont différentes de l’an passé. »

Via Mavs.com

Lire l'intégralité de l'article